L‘approche humaniste considère qu’un élan de vie existe de façon innée en chacun de nous et qu’un travail sur soi ne peut se contenter de « traiter des troubles » (focalisation de l’attention sur le négatif), mais se doit également d’ouvrir la personne à son potentiel de Vie et d’auto-réalisation (développement du positif).

La représentante la plus importante de l’approche Humaniste est la Gestalt-thérapie. Dans la pratique, la Gestalt-thérapie s’appuie sur la notion fondamentale de « Conscience de Soi » dans « Ici et Maintenant » et particulièrement dan ce qui se joue dans la relation à l’Autre. Son fondateur, Fritz Perls a été influencé par diverses approches occidentales et orientales, et notamment par la méditation Pleine conscience du bouddhisme zen.

Les fondements de la Gestalt-thérapie peuvent se résumer ainsi : Inviter la personne à revenir le plus souvent possible à la Conscience de ses besoins authentiques, et de ce qu’il se passe en elle dans l’instant présent (« Ici et Maintenant »), au niveau mental, émotionnel, corporel et relationnel.

A partir de cette prise de conscience, proposer des mises en situation permettant à la personne d’expérimenter d’autres façons d’agir, mais en Conscience cette fois (« mises en acte ») par opposition à des réactions automatiques (« passages à l’acte »), et d’aller mobiliser en elle des ressources internes qu’elle ne soupçonnait pas posséder.

Méditation et Gestalt-thérapie : Ainsi la Gestalt-thérapie peut être considérée comme une thérapie de la Conscience de Soi dans la Relation à l’autre. On peut ainsi la voir comme le complément relationnel aux méthodes de Méditation Pleine Conscience : ces dernières travaillent en effet sur le développement de la Conscience de Soi dans un contexte de pratique « solo », alors que la Gestalt-thérapie travaille sur le développement de la Conscience de Soi dans le contexte de la Rencontre avec l’autre.

Aller à la barre d’outils