L’hypnose, une thérapie brève

L’Hypnose fait partie des thérapies dites « brèves ». Un accompagnement en Hypnose se déroule en effet en un nombre limité de séances (4 ou 5 maximum).

C’est aussi une thérapie que l’on retrouve dans la « cure de séquence courte » de la Psychothérapie intégrative.

Que traite l’hypnose ?

L’hypnose s’adresse, du moins dans sa version Eriksonienne, au traitement de problèmes tels que : stress, angoisses, déprimes, manque de confiance en soi, insomnies, certaines phobies (peurs de l’avion,…), certains TOCS, les addictions (arrêt du tabac,…), … Elle peut  contribuer à résoudre ou minimiser ces problématiques.

Photo de penduleLa philosophie de l’Hypnose :

L’hypnose considère que toute personne possède au fond d’elle-même les réponses à ses problèmes, sous forme de ressources enfouies dans son inconscient. Elle se propose donc d’aider le patient, à l’aide de techniques spécifiques,  à mettre à jour ses ressources internes, pour les intégrer et les valoriser ensuite dans sa Vie quotidienne…

La technique :

La technique d’Hypnose consiste à mettre le patient dans un « Etat Modifié  de Conscience» (EMC), aussi appelé « transe ». Un tel état de conscience lui permet en effet de se relâcher profondément et de laisser alors émerger les ressources, capacités et solutions inconscientes qui vivent en lui.

La séance en pratique :

Plus concrètement, la séance d’hypnose s’articule en 3 phases :

Un temps de rencontre et de parole pour cerner précisément votre problème et votre demande.
Le temps de l’hypnose proprement dite, qui se décompose comme suit :
Une phase de relaxation (induction) pour vous permettre d’entrer en EMC
La phase de suggestion concernant le problème
Le « retour » à l’état de veille normal
Un temps verbal pour revenir dans l’Ici et Maintenant et, éventuellement, vous permettre de parler de votre expérience.

Une question fréquente sur l’Hypnose Eriksonienne :

Reste-t-on maître de soi en séance d’Hypnose ?

Oui absolument !!!

L’hypnose Eriksonienne est une hypnose de suggestion douce, qui n’a rien à voir avec l’Hypnose de spectacle. Son but est de vous permettre de vous relâcher et de vous offrir un « cadre de rêverie » sécurisant et sécurisé dans lequel vous puissiez laisser s’exprimer la sagesse et les ressources de votre inconscient. Vous êtes en permanence conscient de tout ce qu’il se passe, et pouvez arrêter la séance à tout moment.

Photo de vagues concentriquesL’expression « états modifiés de conscience » (EMC) ou « transe », peut parfois effrayer, lorsque l’on ne se représente pas la réalité qui se trouve derrière.

Or il n’y a rien de mystérieux dans ces EMC. Ce sont juste des états de conscience différents de celui de la veille habituelle (fréquences électriques du cerveau différentes), et qui nous donnent accès à des parties de nous-mêmes inconnues (non conscientes) offrant des capacités autres que celles de l’état de conscience normal.

C’est d’ailleurs dans ce genre d’états de conscience modifiés, où le contrôle du mental (le conscient qui  analyse) « lâche du lest » et laisse alors la place à l’Intuition, que nombre de génies – scientifiques, artistiques ou autres – voient soudain surgir en eux ces idées fulgurantes, issues des profondeurs de leur inconscient, et responsables de nombre de grandes découvertes dans l’Histoire de l’Humanité …

Enfin , on peut  également trouver des EMC, aussi bien dans nombre de techniques thérapeutiques et de Bien-être (Relaxation, Massages, Pilates, Yoga, Taichi, Méditation, transes par la danse,…) que dans la vie courante. Ainsi, lorsque vous vous vous relaxez tranquillement après une journée de travail, ou bien lorsque vous conduisez votre voiture de manière automatique sur ce chemin quotidien que vous connaissez par cœur, vous êtes également dans un état modifié de conscience.

Rien d’extraordinaire donc ni de menaçant donc tout cela …

Certes, l’EMC induit chez une personne en séance d’Hypnose est plus profond et plus entretenu qu’un simple état de « rêverie », mais il est expérimenté dans un cadre sécurisé, garanti par un professionnel formé à la gestion de à l’utilisation d’un tel état.

Aller à la barre d’outils