Le travail thérapeutique …En pratique

Le travail thérapeutique …

  • La Relation thérapeutique : Premier  et  principal  outil

La qualité de la relation patient-thérapeute est le premier facteur de réussite d’une thérapie (70 % du succès d’une thérapie sont attribués à cette relation). Ainsi et avant tout, mon rôle de thérapeute consiste à vous offrir un espace d’accueil et d’écoute.

Photo de pas dans le sable

  • Une collaboration active patient- thérapeute

Il est important de comprendre que le but de toute thérapie est de permettre au patient d’acquérir une autonomie par rapport à ses problèmes personnels.

Le rôle du thérapeute ne consiste donc pas à « savoir ou à faire à la place de la personne », ni à lui fournir des « solutions miracles », mais, bien au contraire, à l’accompagner sur un chemin de découverte d’elle-même et de ses solutions propres, à travers diverses propositions et dans le respect de ses souhaits et de ses limites.

Autrement dit :  » Le thérapeute ne sait pas à la place du patient, mais il sait comment aider le patient à savoir, pour et par lui-même ».

Dans le cadre d’une thérapie, nous collaborons et cheminons donc ensemble, dans une relation d’humain à humain, vers un objectif commun.

  • Un  équilibre  entre  « Pourquoi ? »  et  « Comment ? »

L’approche intégrative permet de travailler sur les questionnements suivants, qui sont bien sûr complémentaires :

« Pourquoi ai-je ce problème »,

« Comment le gérer » 

« Comment permettre le changement  » ?

 

Plus précisément,  il s’agit d’aborder les problématiques selon deux directions complémentaires :Photo de peinture

1. Temps 1 : Travail en thérapie brève : Dans un premier temps, nous nous centrons sur la recherche de réponses les plus immédiates et adaptées possibles à votre problème, afin de vous permettre de vous « alléger » et d’apprendre à mieux gérer vos difficultés.

2. Travail approfondi avec les processus inconscients : Dans une seconde phase, le travail peut s’axer, si nécessaire et si la personne le souhaite, sur une compréhension plus approfondie de vos fonctionnements psychiques et des sources de vos difficultés. Il s’agit alors :

  • de favoriser l’émergence de prises de Conscience,  souvent  nécessaires au  déblocages des problématiques (Approches Analytiques et Psycho-corporelles).
  • de mettre également l’accent sur la découverte de vos ressources et talents personnels, souvent insoupçonnés (Approches Humanistes, Art-thérapeutiques, Transpersonnelles).

 

En résumé

L’approche intégrative consiste à

Rechercher un juste équilibre thérapeutique entre :

  • une recherche de  soulagement de vos difficultés
  • la compréhension des causes inconscientes de vos problèmes
  • la découverte et la mise en oeuvre de vos ressources personnelles qui vous permettront d’inventer ou découvrir des solutions nouvelles et originales à vos questionnements.

… En pratique

Le déroulement d’un accompagnement s’articule selon le schéma suivant  :

La première séance

Photo personnes face à faceDans un premier temps, il s’agit  tout d’abord de faire connaissance et de cerner votre demande.

Cette première séance est également l’occasion de vous présenter le déroulement de l’accompagnement, avec ses règles de fonctionnement et ses engagements mutuels.

Enfin, nous discutons ensemble de la pertinence et de la possibilité de s’engager dans un travail en commun.

La thérapie proprement dite

I. Dans une première phase, les séances prennent la forme d’entretiens basés sur la parole et l’échange, afin d’apprendre à se connaître plus avant, d’instaurer un confiance mutuelle et de préciser les problématiques qui vous amènent.

II. Puis, selon la nécessité du moment (mais toujours en complément de la parole), je vous proposerai divers axes de travail, suivant une progressivité théorisée par l’approche intégrative.

Aller à la barre d’outils