2 réflexions sur « De l’étayage épigénétique de la transmission transgénérationnelle des traumatismes »

  1. Fille et petite fille de deportés survivants (Sachau/Ravensbruck) je m’onteresse à la psycho généalogie et à la résilience . Merci de me transmettre des infos sur levsujets( colloques, livres, recherches…)
    Bien à vous
    Sonia Crespin

  2. J4ORGANISE LE CONGRES NATIONAL DE L’AMICALE DE LA DEPORTATION DU CAMP DE DACHAU A ROUEN EN SEPTEMBRE ; colloque sur  » les séquelles et traumatismes de la déportation sur les familles et descendants.
    Je cherche un conférencier.

    famille paternelle résistants déportés . Grand mère Ravensbrück survivante. Grand père mort à Dora, un fils évadé d’un convoi, fusillé à 20 ans, autre fils, mon père DACHAU? Typhus, mort de suites de déportation , le jour de mes trois ans.

Laisser un commentaire