Psychothérapie et Psychanalyse (pléni-)intégrative

Psychothérapie et Psychanalyse (pléni-)intégrative

L’intégration des diverses approches thérapeutiques

pour aborder l’humain dans la globalitéde ses dimensions et de ses problématiques.

Le courant intégratif cherche à articuler toutes les approches de Psychothérapie, au-delà des idéologies théoriques, et dans une recherche pragmatique d’efficacité thérapeutique. En ce sens, il essaie de prendre en compte et d’utiliser, selon le besoin du patient, non seulement l’ensemble des approches psychodynamiques, mais également l’ensemble des autres grands courants existants.

Conccernant l’approche intégrative, citons le Dr R. Meyer :

  • « La Psychothérapie et Psychanalyse Pléni-Intégrative (3 Ps’I)

Un ensemble pluriel englobant toutes les méthodes.

A défaut d’aborder les centaines de techniques actuelles, nous approfondissons tous les grands courants avec leurs méthodes principales :

* thérapies cognitivo-comportementales,

* psychothérapies systémiques-familiales,

* psychanalyse – somatanalyse,

* somatothérapies, techniques psycho-corporelles,

* psychothérapies humanistes-transpersonnelles.

  • Un ensemble global centré sur la personne

La pluralité des méthodes permet de coller aux besoins de la personne et de répondre précisément à la demande : traitement bref des symptômes, approfondissement des troubles de la personnalité et/ou analyse longue des processus inconscients. Nous ne répondons pas seulement aux souffrances et aux problèmes, mais nous développons aussi les aspects positifs de la personne, selon le principe thérapeutique qui veut que ‘‘le bon chasse le mauvais’’. »

Dr. R. Meyer: http://eepssa.fr/index.php?page=l-approche-integrative

  • La Somatanalyse : Un exemple d’approche intégrative

La Somatanalyse est née d’une volonté d’intégrer à la pratique psychanalytique l’ensemble des  dimensions de l’humain, qui  se manifestent tout autant  par la parole et la pensée comme postulé par la Psychanalyse classique, qu’à travers les aspects corporels, émotionnels, relationnels et existentiels/spirituels de la personne.

Cette forme particulière d’analyse, qui est donc une approche intégrative appartenant au courant éponyme, propose divers cadres thérapeutiques où le sujet prend l’initiative de s’exprimer, de s’affirmer et de se développer.

Ces cadres somatanalytiques sont au nombre de trois :

  • cadre social : la Socio-somatanalyse. Il s’agit d’une thérapie de groupe analytique, émotionnelle, corporelle et verbale.
  •  cadre de séance individuelle : la Psycho-somatanalyse. Il s’agit d’un dispositif particulier où l’analyste pose sa main sur l’épigastre du patient (jonction entre ventre et thorax) et où les regards peuvent ainsi se croiser durant la séance. Ceci rend alors possibles des échanges à divers niveaux (contact de la main, croisement des regards, etc…) et permet d’accorder au corps et à l’affectif une place tout aussi importante que celle occupée par la seule parole dans la cure analytique orthodoxe.
  • cadre de « pratique en solo », de développement personnel et spirituel : il s’agit une pratique de méditation basée sur les psychothérapies occidentales : la « Méditation Pleine Présence ».

One Reply to “Psychothérapie et Psychanalyse (pléni-)intégrative”

  1. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

Laisser un commentaire